3 jours à Florence : mon itinéraire conseillé

Que faire pendant 72h dans la capitale toscane ou comment passer 3 jours à Florence ?

Une escapade de 3 jours à Florence, c’est toujours une bonne idée!
Voilà pourquoi j’ai eu envie de vous proposer un itinéraire qui comprend les principaux points d’intérêt de la ville mais qui vous laisse aussi le choix de sauter des visites si vous préférez prendre le temps de flâner ou de faire du shopping.

Cet itinéraire est complètement subjectif et c’est l’occasion de partager des adresses que j’aime énormément!

Avec cet article loin de moi l’idée d’être exhaustive, je souhaite juste donner les indications utiles pour optimiser un premier séjour de 3 jours à Florence.

Pour vous qui connaissez déjà Florence, n’hésitez pas à piocher dans cet article mes adresses préférées pour un prochain séjour et à sélectionner à la fin de chaque rubrique les autres visites suggérées.

Sommaire
Jour 1 : Repubblica – Duomo – San Lorenzo – Santa Maria Novella
Jour 2 : San Marco – Accademia – Uffizi – Palazzo Vecchio
Jour 3 : Palazzo Pitti et Boboli – Santo Spirito – Santa Croce

Pour ces 3 jours à Florence, j’ai imaginé une arrivée la veille du jour 1 en fin d’après-midi et un départ le jour 3 en fin d’après-midi, sur le week-end ou en semaine, en fonction de votre emploi du temps.

Pour le soir de l’arrivée, après avoir laissé les bagages à l’hôtel – je vous laisse décider de la zone (je prépare un petit guide à ce sujet!) – direction le Piazzale Michelangelo pour y admirer Florence de haut.

Vous avez le choix entre :
– prendre le bus numéro 12 en partant de via Il Prato près de la gare Santa Maria Novella.
Le trajet traverse l’Oltrarno.

– y aller à pied depuis Piazza Poggi (pratiquement à hauteur de Santa Croce, de l’autre côté de l’Arno).
Ici, un arrêt est obligé devant le Rampe del Poggi, restructurée entre 2018 et 2019. Il s’agit d’un système de bassins dessiné par l’architecte en charge de la grande modernisation de Florence à la fin du XIXème siècle, Giuseppe Poggi.
En montant vous passerez également devant le Jardins des Roses, toujours réalisé par Giuseppe Poggi en 1865, et avec son jardin japonais depuis 1998, une oasis Shorai donnée à Florence par la ville de Kyoto (avec laquelle elle est jumelée).

– prendre un taxi
Je déconseille la voiture personnelle, en raison du risque de ne pas trouver de place pour se garer, et de la perte de temps que cela engendre.

Du Piazzale, où trône la réplique en bronze du XIXème siècle du David de Michel-Ange et de quatre allégories des Chapelles Medicis, on embrasse toute la ville d’un simple regard.
Et on aurait presque l’impression de toucher la coupole du doigt ! Si vous avez la chance d’y être au couchant, je vous promets que le spectacle sera au rendez-vous !

Pour une perspective encore plus haute, n’hésitez pas à pousser jusqu’à San Miniato al Monte.
En plus, la basilique du même nom est ouverte jusqu’à 19h.

Après en avoir pris plein les mirettes, redescendez tranquillement vers le quartier « branché » de San Niccolò qui sera certainement en train de s’animer.
Arrêtez-vous boire un verre et manger quelques crostini (ou plus si affinités) à la délicieuse Enoteca Fuori Porta.

Avant de rejoindre l’hôtel, ne perdez pas l’occasion de vous balader sur les bords de l’Arno, la nuit, en suivant le Lungarno* Serristori, puis le Lungarno Torrigiani. C’est absolument romantique.
Les édifices sobres et bien alignés se reflètent dans les eaux de l’Arno pour un paysage urbain qui vous laissera bouche bée à chaque angle de vue.
Pensez à garder un peu de batterie sur votre téléphone pour pouvoir faire des photos!

*Lungarno signifie berges/quai de l’Arno (et n’est pas le centre historique de la ville qui s’oppose à l’Oltrarno comme je l’ai lu une fois…)

3 jours à Florence : Jour 1

8h30-9h00 Petit-déjeuner sur la Piazza Repubblica

En général, j’aime bien les petits-déjeuners à l’hôtel mais pour ce premier jour, je vous propose de pousser jusqu’à la Piazza Repubblica pour une immersion dans la vie florentine.
Une fois arrivé.e, prenez place all’aperto si possible (en terrasse), dans un des caffè comme Paszkowski, Le Giubbe Rosse ou Gilli et laissez-vous envoûter par le ballet des Florentins et de la ville qui s’éveille.

Personnellement j’adore humer l’odeur de caffè fraîchement moulu, puis les effluves de l’espresso tout juste servi, en observant le ballet des élégants camerieri qui se déplacent d’une table à l’autre.

© Chris Garlotta (Getty Images)

Après ce moment tout italien, direction le Duomo, tout proche.

9h30 Visite du complexe du Duomo

Tout d’abord, sachez que l’entrée dans la Basilique est gratuite.
En revanche, elle est très dépouillée et ses œuvres étant exposées au musée de l’Opera del Duomo, au chevet de celle-ci.

L’ascension vers le haut du Campanile de Giotto et de la Coupole de Brunelleschi est payante.
Attention claustrophobes s’abstenir car il y a environ 400 marches dans un espace assez exigu pour chacun des deux monuments mais la vue d’en-haut en vaut la peine.

Pensez à réserver votre billet à l’avance.
Vous trouverez sous ce lien une visite guidée du complexe.

Fermé le premier mardi de chaque mois.

Une fois la visite du complexe effectuée, accordez-vous une pause-café au caffè Scudieri à l’angle du Duomo, pour entendre les camerieri se chambrer sur leurs équipes de foot respectives! Puis…

13h00 Direction le Mercato Centrale pour déjeuner

Devenu très touristique ces dernières années – en fait depuis sa rénovation en 2014 – il n’en reste pas moins un lieu incontournable de la ville, notamment par son architecture de fer et de verre réalisé par Giuseppe Mengoni en 1874, auteur de la galerie Victor-Emmanuel de Milan.
Il se divise en deux : au rez-de-chaussée le marché où faire ses courses, à l’étage la partie restauration et cours de cuisine.
Ce concept existe aussi à Rome et Turin et ouvrira prochainement à Milan.

On y trouve des institutions comme les Trippai, ces étals qui proposent des panini au Lampredotto, trippe typique de Florence.

Ouvert tous les jours de 10h00 à minuit pour la partie restauration, de 7h à 14h et fermé le dimanche pour la partie marché.

Mercato centrale de Florence

Si vous préférez prendre votre repas au restaurant, dirigez-vous vers Palle d’Oro à quelques mètres de là. Vous pourrez y déguster une véritable cuisine florentine, préparée selon les arrivages et les saisons.

Après le repas, n’hésitez à vous balader parmi les étals du marché de San Lorenzo, qui entoure le bâtiment, dans l’odeur enivrante du cuir.
Attention : difficile de ressortir du marché sans rien acheter!

Enfin, un arrêt par la basilique de San Lorenzo est de mise pour y admirer, entre autres, la fresque de la Sacrestia Vecchia, remplie de mystère.
Elle représente les constellations dans le ciel au-dessus de Florence le 4 juillet 1442.

En fonction du temps à disposition, dirigez-vous aussi vers le Palais Medici-Riccardi, dont la cour intérieure est libre d’accès, ou les Chapelles Médicis.

15h00 Visite de Santa Maria Novella et son quartier

Après avoir admiré les fresques de Masaccio et Ghirandaio dans la basilique, prenez le temps de flâner sur la place pour manger une glace ou dirigez-vous vers le musée Alinari de la Photographie ou encore le musée du XXème siècle (Museo del Novecento).

Non loin de là se trouve l’Officina Profumo Farmaceutica di Santa Maria Novella pour repartir avec un souvenir olfactif de la ville.

Pour approfondir le sujet, je vous revoie vers le blog de Carole, “Les parenthèses de Carole” qui y dédie un article détaillé et qui invite à ne pas oublier cette étape.

Officina Profumo-Farmaceutica di Santa Maria Novella – Florence

18h30 Aperitivo à Piazza Ognissanti

Un Negroni, please!

Je vous propose de finir cette première journée de visite par un aperitivo très chic sur le toit-terrasse du Westin-Excelsior : le roof-top bar Se.sto On Arno.
Exit le Spritz!
À Florence, on commande le Negroni : un cocktail à base de Campari® et Vermouth, un dérivé de l’Americano.
D’ici, vous aurez une nouvelle formidable occasion de voir Florence d’en-haut et de profiter, en fonction de la saison, du coucher de soleil.

© Westin Excelsior – Marriott

Pour d’autres propositions :

Florence à mes pieds

Redescendre ensuite le long de Lungarno Vespucci puis Lugarno Corsini pour arriver via Tornabuoni.
Se balader le long de la rue la plus chic de la ville et se décider sur le choix du restaurant pour dîner.

20h30 Dîner à Buca Mario ou Il Latini

Deux institutions à Florence.
Encore une fois, comme pour les musées les plus célèbres, mieux vaut réserver en avance!

Les spécialités florentines
Bien sûr comme partout en Italie, on trouve des pâtes et des pizzas à Florence, mais la cité des Médicis compte beaucoup de spécialités qui lui sont propres !
On y déguste tout d’abord la célèbre Bistecca alla Fiorentina (côte de bœuf de vache de race Chianina – du Val di Chiana, près de Cortone – cuite au feu de bois).
Florence est aussi connue pour la pappa al pomodoro, une soupe de pain rassis, de tomates fraîches, d’ail et de basilic.
C’est également la patrie du lampredotto et de la trippa, mais aussi du Peposo (mijoté de bœuf au poivre), de la Ribollita (soupe de légumes), des pappardelle (pâtes longues et larges) al ragù di cinghiale (sanglier) ou di lepre (lièvre), du pollo ou coniglio fritto (poulet ou lapin panés), de l’arista (rôti de porc).
En dessert, ne manqueront pas Tiramisù, Panne Cotte mais aussi Cantuccini & Vin Santo, la schiacciata con l’uva (en septembre essentiellement) ou à la crème, lo Zuccotto, dessert glacé à base de génoise qui aurait été inventé pour Catherine de Médicis, dont dérive la glace au goût Buontalenti, à base de panna, lait, sucre et oeuf.

Mon carnet d’adresses du jour 1

Enoteca Fuori Porta
Via del Monte alle Croci, 10

Paszkowski / Le Giubbe Rosse / Gilli
Piazza Repubblica

Caffè Scudieri
Piazza di San Giovanni, 19R

Mercato Centrale
Piazza del Mercato Centrale – Via dell’Ariento

Palle d’Oro
Via Sant’Antotonino, 43/45R

Officina Profumo Farmaceutica di Santa Maria Novella
Via della Scala, 16

Westin Excelsior
Piazza Ognissanti, 3

Ristorante Buca Mario
Piazza degli Ottaviani, 16R

Il Latini
Via de’ Palchetti, 6R

Sur cet itinéraire se trouvent aussi :

  • Les chapelles Médicis, lieu de sépulture de l’illustre famille, composée de la chapelle des Princes et de la Sagrestia Nuova où repose Laurent le Magnifique.
  • Le Palazzo Medici-Riccardi où admirer la sublime fresque de Benozzo Gozzoli.
  • Museo Alinari della Fotografia : créé dans un ancien hôpital et couvent, le musée raconte l’histoire des frères Alinari qui fondèrent leur atelier photo en 1852 jusqu’à l’important héritage qu’ils nous ont transmis à travers leurs photos.
  • Museo del Novencento : un musée qui regorge de documents liés à l’histoire récente de la ville comme la naissance des défilés Pitti dans les années 1950 ou la période des revues littéraires des années 1910-1920.
  • Museo Ferragamo au cœur du palazzo Spini-Feroni : étape obligée pour toute fashionista qui se respecte pour y admirer les premières pièces du célèbre chausseur originaire de Naples, ayant fait fortune à Hollywood puis qui décida de s’établir à Florence en 1927.
  • Museo Marini Marini, installé dans l’église San Pancrazio, où sont exposées les œuvres de l’artiste autour de la femme, du cavalier et du guerrier.
  • Palazzo Strozzi, superbe palais Renaissance, dédié à des expositions temporaires, où il est aussi possible de boire un verre.
  • Mercato Nuovo

Quelle période choisir pour votre voyage?
Sans aucun doute le printemps et l’automne, qui y sont sublimes!
L’été est à éviter absolument si vous le pouvez, les températures flirtant bien souvent avec les 40°C.
Enfin, pour moi l’hiver, bien que souvent froid et humide, reste une option à envisager tant la ville prend une dimension tout particulière à cette période.

3 jours à Florence : Jour 2

9h00 Visite du musée et couvent de San Marco à l’ouverture

Le musée de San Marco ne figure pas souvent sur les programmes, pourtant, c’est un lieu absolument sublime, où l’on peut admirer la célèbre Annonciation de Fra Angelico, de même que la cellule de Savonarole ou de Côme l’Ancien, commanditaire de l’ouvrage.

Pour approfondir le sujet

Sauvons ensemble le couvent de Saint-Marc à Florence

10h30 Visite du musée de l’Académie

Il est temps d’entrer dans le vif du sujet et de découvrir l’un des musées-phares de la ville : l’Accademia qui abrite l’original du David de Michel-Ange, trônant dans son abside spécialement conçue pour l’accueillir en 1873 alors qu’il commençait à s’abîmer sur la place de la Seigneurie!
S’il n’en fallait qu’une, c’est la raison pour laquelle ce musée mérite une visite.

Mais vous verrez que les autres œuvres exposées sont d’un grand intérêt, comme les Esclaves, inachevés, toujours de Michel-Ange ainsi que la pinacothèques qui réunit Botticelli, Paolo Uccello et Ghirlandaio, entre autres.

Ouvert tous les jours sauf le lundi, de 9h00 à 18h00.
Pensez à réserver votre billet à l’avance. Vous trouverez ici un lien pour une visite guidée de l’Académie avec coupe-file et guide parlant français.

Possibilité d’un billet couplé avec les Offices et une visite de Florence.

Je voue un véritable amour au David de Michel-Ange, au point que je voulais l’utiliser comme logo pour B. Italie.
Peut-être parce que quand j’étais petite, mes parents en avaient une reproduction miniature (comme on en trouve à tous les angles de rue) que le chat a cassé en sautant sur la cheminée où elle trônait.

12h30 Pause-déjeuner

Sur le pouce : je vous conseille de goûter les panini de I due Fratellini.
Ils ont un choix d’une quinzaine d’associations que vous pouvez déguster accompagnée d’un verre de vin.

Sinon direction l’Antico vinaio qui propose plus ou moins le même concept mais avec les schiacciate, focaccia typique de Florence.

Envie d’un resto? Dirigez-vous vers Coquinarius, à deux pas du Duomo! L’œnothèque propose des plats d’une grande finesse, dans l’esprit toscan mais revisité avec brio.
À noter : Coquinarius a également une adresse à Fiesole, tout aussi divine, avec vue sur Florence et une agréable terrasse pour les beaux jours.

14h00 Visite du musée des Offices

Venir à Florence sans visiter son musée le plus célèbre me semble une hérésie !
Les guides touristiques y consacrent en général deux heures mais rien ne vous empêche d’y rester plus.

Attardez-vous dans la galerie du deuxième étage, dont le plafond est décoré de grotesques.
Au bout de celle-ci les baies vitrées donnent sur le fleuve Arno et le Ponte Vecchio, tout proche.
En continuant la visite, au détour de la plus grande salle, les œuvres d’un des mes artistes préférés : Botticelli.

Pensez à réserver votre billet à l’avance. Vous trouverez sous ce lien un billet pour une visite guidée des Offices avec coupe-file et guide parlant français.

Ouvert tous les jours de 9h00 à 18h30, fermé le lundi.

Possibilité d’un billet couplé avec l’Académie et une visite de Florence.

Musée des Offices

Un nouveau plan d’aménagement prévoit d’inclure le corridor de Vasari dans le complexe des Offices.

Pour approfondir le sujet

À Florence, le corridor de Vasari rouvrira ses portes en 2021

Entre deux visites, faites un pause chez Rivoire, adresse historique, fondée par Enrico Rivoire, chocolatier de la famille royale de Savoie, en 1872.

16h30 Visite du Palazzo Vecchio

Il serait dommage de ne pas entrer à l’hôtel de ville de Florence.
Si vous n’avez pas le temps ou pas envie de visiter l’édifice, je vous suggère d’au moins aller découvrir sa cour intérieure.

18h30 Coucher de soleil sur le Ponte Vecchio

Enfin, toujours en fonction de la saison, pousser jusqu’au Ponte Vecchio pour y admirer le coucher de soleil sur l’Arno.

Aujourd’hui célèbre pour ses joailleries, il abritait autrefois des boucheries, dont l’odeur incommodait fort les Médicis qui empruntaient le couloir de Vasari juste au-dessus pour rejoindre Palazzo Pitti.

20h00 C’est l’heure d’aller dîner

En fonction de l’horaire choisissez un de ces deux lieux pour l’Aperitivo, ça marche aussi!

Si vous avez opté pour le panino au déjeuner, je ne saurais que trop vous conseiller d’aller dîner chez Coquinarius.

Si c’était déjà votre choix au déjeuner, rejoignez l’esplanade de Palazzo Pitti à quelques mètres de là et optez pour une autre œnothèque : Pitti Gola & Cantina.

Mon carnet d’adresses du jour 2

I due Fratellini
Via de’ Cimatori, 38R

All’Antico vinaio
Via dei Neri, 76R

Coquinarius
Via delle Ocche, 11R

Caffè Rivoire
Piazza della Signoria, 5R

Enoteca Pitti Gola & Cantina
Piazza de’ Pitti, 16

Sur cet itinéraire se trouvent aussi :

  • Opificio delle Pietre Dure
  • Piazza Santissima Annunziata et lo Spedale degli Innocenti
  • Musée archéologique
  • Museo del Bargello

3 jours à Florence : Jour 3

9h00 – Visite du Palazzo Pitti et Jardins de Boboli

Pour ce dernier jour direction l’Oltrarno, pour visiter le sublime musée qu’abrite Palazzo Pitti : la Galleria Palatina.
Il s’agit d’une pinacothèque d’une grande richesse.

On peut aussi y voir les appartements des Médicis.

Pensez à réserver vos billets en avance. Vous trouverez sous ce lien un billet pour une visite guidée du Palazzo Pitti avec un guide parlant français.

Dirigez-vous ensuite vers les jardins aménagés derrière le palais, pour y admirer la vue sur Florence mais aussi y découvrir des angles bucoliques.

11h30 – Balade à Santo Spirito et son marché

Après la visite de Palazzo Pitti et des jardins de Boboli, je vous suggère de rejoindre la place Santo Spirito toute proche.

Si vous y êtes pendant le week-end vous pourrez même vous balader aux puces.

13h00 – Déjeuner au Caffè degli artigiani

Un caffè que les locaux apprécient pour un déjeuner rapide, avec une petite terrasse.

Redescendez en ville en empruntant la via Maggio pour y admirer la façade du palais de Bianca Cappello, amante puis épouse de François Ier de Médicis, qui le fit construire spécialement pour elle par Bernardo Buontalenti.

14h30 – Quartier de Santa Croce – Sant’Ambrogio

Enfin rejoignez la place Santa Croce et son quartier, qui laissa Stendhal tout chose, lors de sa première visite.

« J’étais arrivé à ce point d’émotion où se rencontrent les sensations célestes données par les Beaux-Arts et les sentiments passionnés. En sortant de Santa Croce, j’avais un battement de cœur, la vie était épuisée chez moi, je marchais avec la crainte de tomber. »

Stendhal

Pensez à réserver votre billet à l’avance. Vous trouverez sous ce lien un billet pour une visite guidée de la basilique de Santa Croce avec un guide parlant français.

Ensuite s’il vous reste du temps poussez vers le quartier de Sat’Ambrogio et accordez-vous un pause au Caffè delle Murate, l’antique prison de Florence réhabilitée récemment.

Avant le départ, passage obligé par Torrini foto pour repartir avec un joli souvenir de Florence, une photo d’époque de la ville, souvent en noir et blanc.
J’en ai toute une collection!

Carnet d’adresses du jour 3

Caffè degli artigiani
Via dello Sperone, 16R

Caffè delle Murate
Piazza delle Murate

Torrini Foto
Via della Condotta, 20/R

Sur cet itinéraire se trouvent aussi :

  • Chiesa Santa Maria del Carmine et la chapelle Brancacci
  • Giardino et Museo Bardini
  • Giardino Torrigiani

Firenze Card : oui ou non?
Elle coûte 85 euros pour 72 heures de validité, soit 3 jours à Florence, et permet de visiter 57 musées (sauf complexe du Duomo). Ajoutez 7 euros pour le pass transport et 28 euros si vous souhaitez prolonger de 48 heures. Soit 113 euros pour 5 jours d’utilisation.
Mon conseil : Faites votre itinéraire en sélectionnant vos visites obligatoires puis comparez le total au prix de la Firenze Card, en sachant que vous aurez des réductions sur des services annexes comme Robiglio, Eataly ou encore le complexe Asmana Resort et un coupe-file dans de nombreux musées.
J’ai fait un rapide comparatif : pour voir les principaux musées de Florence en haute saison, d’avril à octobre, il faut débourser environ 106,50 euros par personnes.

Vous avez plus de 3 jours à disposition pour visiter Florence?

Quelques extensions possibles

Première possibilité : Fiesole

Deuxième possibilité : les villas des Médicis autour de Florence

Autre possibilité : choisir le programme proposé plus haut sur une demi-journée et le diluer sur une journée.

Pour approfondir le sujet

30 idées d’excursion d’une journée au départ de Florence

Il est temps de saluer la cité de la Renaissance, ces 3 jours à Florence ont été plutôt intenses!

Image de couverture : © Erhan Meço / 500 px (Getty Images)

Vous souhaitez organiser un voyage à Florence mais vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à me contacter via ce formulaire.
Je serais ravie de pouvoir vous aider à organiser votre séjour!

Enfin, si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager! Vous avez peut-être des ami.es intéressé.es par le sujet?!

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez que vos données soient collectées et analysées afin de réaliser des statistiques anonymes de visites dans le but d'améliorer l'expérience utilisateur. Informations sur les cookies

error: Ce contenu est protégé!