Voyage en Italie en période de Covid-19

Mesures en vigueur pour un voyage en Italie en période de Covid-19

Quelles sont les mesures en vigueur pour entreprendre un voyage en Italie en période de Covid-19 ?

Dernière mise à jour, le mardi 10 mai 2022

12h30

Les informations fournies sur cette page peuvent être modifiées à tout moment, en fonction de l’actualité.
Si vous ne trouvez pas l’information que vous cherchez, n’hésitez pas à me contacter via le formulaire de contact, à contact[at]b-italie.com ou via le chat.
Je reviendrai vers vous après avoir trouvé la réponse et ce dans les meilleurs délais.

L’Italie fait partie des pays dits “verts”.

© Gouvernement.fr

Suite au DPCM du 16 mars 2022, le premier ministre italien Mario DRAGHI a annoncé la fin des restrictions au 31 mai 2022.
Cela se fera progressivement.
Vous trouverez les informations plus bas.

Qu’est-ce que cela signifie pour le voyage ?

Voyage en Italie

Présentation du Green Pass / Pass sanitaire obligatoire au moins jusqu’au mardi 31 mai 2022.

Pour les voyageurs provenant de France, Français ou pas, il est prévu :

1. Présentation du Green Pass (pour les plus de 6 ans), accessible, si vous l’avez téléchargé, depuis votre application “Tous Anti-Covid” :

  • avoir guéri de la Covid-19 (Le Green Pass est valable 6 mois). Le certificat de guérison sera généré le jour suivant la guérison.
  • être vacciné.e depuis au moins 14 jours – schéma vaccinal complet (Le Green Pass est valable 9 mois avec 1 ou 2 doses selon le type de vaccin, sans expiration avec la dose de rappel – vaccins admis par l’EMA, Agence européenne du médicament soit Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson.).
  • présenter un test négatif PCR de moins de 72h ou antigénique de moins de 48h (Le Green Pass est valable 48h ou 72h).

En l’absence de l’une de ces conditions, il faudra effectuer un auto-isolement de 5 jours à l’arrivée en Italie et présenter un test négatif à l’issue des 5 jours.

Le Green Pass est demandé à l’embarquement avant tout voyage en avion ou en train, à la frontière, mais aussi dans les bars, hôtels, trains régionaux ainsi que dans les bus, trams et métro, les musées et les restaurants.
Des tests aléatoires peuvent avoir lieu.

Source : viaggiaresicuri.it

N.B. : Depuis le 1er mai, il ne faut plus s’enregistrer en ligne via le PLF (“Passenger Locator Form”) pour voyager en Italie.

Trouvez rapidement votre prochain hébergement en Italie !

Booking.com

Concernent les courts-séjours, les voyageurs sont exemptés de test comme suit :

  • Séjour de moins de 120h (soit 5 jours) effectué pour motifs avérés de santé, travail ou urgence absolue, avec l’obligation, à l’expiration de ce délai, de quitter immédiatement le territoire national ou, à défaut, pour commencer la période de surveillance et d’isolement fiduciaire conformément aux paragraphes 1 à 5.
  • Les transits de moins de 36h par moyens privés (van, moto, voitures, camping-car…).

N.B. : Suite à une demande qui revient très souvent, veuillez s’il vous plaît noter que passer la journée en Italie pour se rendre au marché de Vintimille ou San Remo n’est pas considéré comme un transit.

Cas particuliers : les enfants

L’obligation de test et/ou de vaccination ne s’applique pas aux enfants de moins de 6 ans. Obligation du port du masque, à partir de 6 ans, dans les transports en commun et dans les lieux recevant du public mais aussi dans certains centres-villes si décision préfectorale.

Concrètement que se passe-t-il en Italie ?

Dès le 1er avril 2022 : fin de la présentation du green pass pour boire un verre ou manger à l’extérieur, les hôtels, les transports et les musées et expositions.

Jusqu’au 31 mai 2022 : obligation du port du maque FFP2 dans les transports publics (pas de masque chirurgical ni en tissu). Également demandés dans les théâtres, musées, cinémas et stades.
Mesure de distanciation d’au moins un mètre.

Les activités : cinémas, théâtres, musées sont ouverts. Réservation obligatoire pour une grande partie des musées, surtout en période de haute fréquentation.

Chaque région peut adopter des mesures qui lui sont propres et diffèrent de ses voisines.
Renseignez-vous bien auprès des autorités locales avant d’entreprendre un voyage en Italie.

Vous souhaitez organiser un voyage en Italie mais vous ne savez pas bien par où commencer ? Confiez-moi votre projet, c’est mon métier!
Réservez votre rendez-vous découverte pour discuter du voyage qui vous fait rêver au pays de la Dolce Vita.
Ce premier rendez-vous est gratuit et sans engagement.

Retour en France

Après un voyage en Italie en période de Covid, à compter du 6 janvier 2022 et en l’absence d’un pass vaccinal complet :

  • un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h est demandé (des tests aléatoires peuvent être effectués à l’arrivée dans les ports, aéroports ou à la frontière).
  • Aucune mesure d’isolement.

Refaire un test PCR en Italie
Pour faire un test en Italie, voici la liste officielle des laboratoires italiens fournie par les autorités.
Le prix du test varie en fonction du laboratoire.

Vous souhaitez souscrire une assurance voyage pour éviter les déconvenues ? Découvrez les offres de notre partenaire ci-dessous :

AXA Assistance : à partir de 10,99 €

Cette page sera mise à jour à chaque nouvelle mesure (dans la mesure du possible).

Sources : Ministère Italien de la Santé, Ambassade italienne en France et Gouvernement.fr.

Bon voyage!

© Claudio Arnese (Getty Images)

Image de couverture : ©vkstudio

Ce contenu vous a été utile? N’hésitez pas à le partager! Vous avez peut-être des ami.es intéressé.es par le sujet?!

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez que vos données soient collectées et analysées afin de réaliser des statistiques anonymes de visites dans le but d'améliorer l'expérience utilisateur.

Informations sur les cookies
error: Ce contenu est protégé!