Voyage en Italie en période de Covid-19

Mesures en vigueur pour un voyage en Italie en période de Covid-19

Voyage en Italie en période de covid : Oui ou non?

Mise à jour, le 19/02/2021

21h30

Le premier ministre italien Giuseppe Conte a signé le 15 janvier 2021 le nouveau décret qui sera en vigueur du 16 janvier au 5 mars 2021.

Depuis l’automne l’Italie a adopté le système des couleurs pour distinguer les régions les plus à risque de celles où le virus se propage moins rapidement.

Aucune région dans son ensemble n’est classée en zone rouge mais la commune de Pérouse en Ombrie, six communes de la province de Terni, la ville de Chiusi, le Haut-Adige, la commune de Chieti-Pescara sont dites zone rouge et donc en confinement total.

Sept régions et 2 provinces sont en zone orange : ainsi les provinces autonomes de Bolzano et de Trente, les Abruzzes, la Ligurie, la Toscane et l’Ombrie.
Dès dimanche 21/02/2021 : la Campanie, l’Émilie-Romagne et le Molise rentrent dans cette catégorie.

Le reste du territoire est en zone jaune : la Basilicate, la Calabre, le Frioul-Vénétie-Julienne, le Latium, la Lombardie, les Marches, le Piémont, les Pouilles, la Sardaigne, la Sicile, le Val d’Aoste et la Vénétie.

Une zone blanche a été décidée (en cas de 50 nouveaux cas pour 100.000 habitants) mais aucune région n’en fait partie pour le moment.
La Vallée d’Aoste et la Sardaigne pourraient entrer dans cette catégorie prochainement si les chiffres de nouvelles contaminations restent bas.

Concrètement, il est interdit de se déplacer entre les régions, même celles dites jaunes, au moins jusqu’au 25 février 2021.
Seuls les voyages motivés par des besoins de travail avérés, des raisons de nécessité ou de santé sont autorisés.
Dans tous les cas, le retour à sa résidence, son domicile ou son domicile est autorisé dans les heures autorisées.

Qu’est-ce que cela signifie pour le voyage ?

Voyage en Italie

En ces temps de pandémie, vous prenez la décision de voyager en votre âme et conscience.

Sachez cependant qu’il n’est pas interdit de se rendre en Italie pour motif de voyage puisque les vols fonctionnent et les hôtels sont ouverts en partie.

Cependant les contrôles aux frontières sont renforcés (mais ne concerneraient pas les courts-séjours – moins de 120h et les transits de moins de 36h) et compte tenu de la virulence des variants du virus, l’EU déconseille fortement les voyages même si les frontières demeurent ouvertes.

Pour les voyageurs provenant de France, il est convenu que :

– si vous avez séjourné / transité au cours des 14 derniers jours en France :

1. obligation de délivrer une attestation sur l’honneur à toute personne en charge de l’autorité, dans laquelle il est clairement indiqué dans quels pays on a séjourné ou traversé au cours des 14 jours précédents;

2. obligation de remettre au transporteur ou à toute personne chargée des contrôles un test moléculaire ou antigénique, résultat négatif, effectué dans les 48 heures précédant l’entrée en Italie;
Il n’est pas possible d’effectuer ce test à votre arrivée sur le territoire italien. Sans test, la quarantaine est obligatoire.

Concrètement en Italie que se passe-t-il?

La restauration : les activités de restauration (bars, pubs, restaurants, glaciers, pâtisseries) sont autorisées de 7h à 18h.
La consommation à table est possible pour un maximum de quatre personnes par table, sauf si elles vivent toutes ensemble (zone jaune). En zone orange seul le take-away est possible.
Après 18 heures, il est interdit de consommer de la nourriture et des boissons dans les lieux publics et ouverts au public.
En revanche, la restauration dans les hôtels et autres établissements d’hébergement est autorisée sans limite de temps, mais limitée aux clients séjournant dans la structure.

D’autre part, les croisières ont le feu vert pour redémarrer : l’arrêté indique que “les services de croisière des navires à passagers battant pavillon italien peuvent être effectués conformément aux directives spécifiques validées par le comité scientifique technique”.
Dès le 24 janvier, le MSC Grandiosa reprendra du service au départ de Gênes. La croisière fera escale ensuite à Civitavecchia, Naples, Palerme et La Valette. Pour embarquer un test PCR négatif de moins de 72h est demandé.

Les musées et expositions rouvrent dans les zones jaunes mais seulement en semaine et exception faite des jours fériés (dimanche compris).

Concernant le couvre-feu en Italie : il est valable de 22h à 5h.

La plupart des stations de ski resteront fermées jusqu’au dimanche 14 février. La réouverture est prévue le 15 février 2021 en Lombardie (avec des accès limités aux domaines skiables), Piémont (Sauf Sestriere et Bardonecchia) et Frioul-Vénétie-Julienne le 17 février en Trentin et le 18 février en Val d’Aoste.
La situation est encore très incertaine en Haut-Adige où une fermeture complète est prévue jusqu’à fin février.

Retournement de situation le 14 février au soir : un communiqué du Ministre de la Santé Speranza informe que les remontées mécaniques resteraient à l’arrêt au moins jusqu’au prochain décret.

Chaque région peut adopter des mesures qui lui sont propres et diffèrent de ses voisines. Renseignez-vous bien auprès des autorités locales avant d’entreprendre un voyage en Italie.

Retour en France

Après un voyage en Italie en période de Covid, à compter du 31 janvier 2021, un test PCR négatif de moins de 72h est demandé.
Il est aussi fortement recommandé de s’isoler pendant 7 jours puis de refaire un deuxième test à l’issue des 7 jours.

Cette page sera mise à jour à chaque nouveau décret.

Vous souhaitez organiser un voyage en Italie mais vous ne savez pas bien par où commencer?
Réservez votre rendez-vous découverte pour discuter du voyage qui vous fait rêver au pays de la Dolce Vita.
Ceci est gratuit et sans engagement.

Bon voyage!

© Claudio Arnese (Getty Images)

Image de couverture : ©vkstudio

Ce contenu vous a été utile? N’hésitez pas à le partager! Vous avez peut-être des ami.es intéressé.es par le sujet?!

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez que vos données soient collectées et analysées afin de réaliser des statistiques anonymes de visites dans le but d'améliorer l'expérience utilisateur. Informations sur les cookies

error: Ce contenu est protégé!