5 vignobles autour de Florence pour une virée dans le Chianti (entre autres)

Une sélection de 5 adresses de vignobles autour de Florence à garder précieusement!

Pour cette virée dans les vignobles autour de Florence, j’avais envie de partir à la découverte de cépages moins connus que le célèbre Chianti.

Une escapade automnale en Italie, c’est toujours une bonne idée. Encore plus si on y ajoute la visite de vignobles au début de l’automne.

Imaginez !

Vous quittez Florence après le petit-déjeuner.

Au sortir de la ville, l’air de la campagne entre déjà par les fenêtres ouvertes à moitié. Vous respirez, les yeux fermés, cet air qui chatouille gentiment les narines.

Et, en les rouvrant, c’est l’image classique du Chianti qui s’offre à vos yeux ébahis pour aller de surprises en surprises.

Les premières rangées de vignes, qui se teintent d’un rouge carmin sont à elles seuls un véritable spectacle pour les yeux.

Les vignes alternent avec les oliveraies et les rangées cyprès parfaitement alignés. Quelquefois une vieille maison de pierre surgit au détour de la route qui sillonne agréablement dans le matin lumineux.

Puis à nouveau les vignes qui se développent à perte de vue.

Au loin l’abbaye Badia a Passignano, avec sa haute tour crénelée flanquée de cyprès bien ordonnées, un monastère vallombrosien, plusieurs fois détruit et reconstruit.

C’est tout naturellement que l’envie de s’arrêter dans une cave pour une dégustation se fera sentir.

Pour savourer la beauté et la sérénité du paysage autant que le précieux nectar produit sur le domaine.

Vous vous imaginer assister aux vendanges, voire y participer, redécouvrir les rythmes lents de la nature et vivre une expérience complète dédiée au vin.

Vous y êtes ?

Voici donc une sélection de 5 vignobles à visiter autour de Florence, chacun avec un cépage spécifique pour continuer

Le Torri à Barberino Val d’Elsa

L’Agriturismo Le Torri est situé dans la région du Chianti, entre Florence et Sienne, le cœur battant de la Toscane.

Sur les 28 hectares de vignes du domaine on produit chaque année le Chianti Colli Fiorentini DOCG.

C’est en 1980 que naît la Tenuta Le Torri, autrefois un village médiéval, quand un groupe d’amis, unis par l’amour de la nature et de leur territoire, décide de relever le défi de faire revivre l’ancien village.

Ils rénovent ainsi de vieilles masures datant de 1700 pour créer un agritourisme pouvant accueillir jusqu’à 40 personnes.

Au fil des ans, ils font le pari de la qualité en améliorant constamment la structure qui offre aujourd’hui le charme du passé et le confort de la modernité.

Le Torri est vraisemblablement le lieu idéal pour un séjour de détente au contact de la nature.

En effet, ici la relation entre l’homme et l’environnement est au centre de l’attention puisque l’engagement durable de l’entreprise a toujours été une priorité. L’installation des panneaux solaires sur la propriété, qui couvrent une grande partie des besoins énergétiques du domaine, a permis de réduire l’impact environnemental.

© Le Torri

S’y rendre
Via S. Lorenzo a Vigliano, 31
50021 Barberino Val d’Elsa (FI)

Située à un peu plus de 30 km de Florence.

Il existe la route des vins Strada del Vino Chianti Colli Fiorentini, où l’on peut suivre 4 itinéraires, dont l’un part de Florence et rejoint Montelupo Fiorentino, à l’ouest.

Le Chianti Colli Fiorentini est une sous-catégorie du célèbre Chianti (je vous en dis plus un peu plus bas), qui porte la dénomination DOCG sous-zone Colli Fiorentini, créée en 1996.

Il est constitué en grande partie de cépage Sangiovese.

La zone vallonnée des Colli Fiorentini comprend presque une vingtaine de localités autour de Florence.

Poursuivons notre voyage à la découverte de vignobles autour de Florence et partons maintenant pour le Chianti Classico.

Fattoria Viticcio à Greve in Chianti

La Fattoria Viticcio est situé à Greve in Chianti, la patrie du Chianti Classico, la plus petite zone du territoire qu’on appelle Chianti.

Comme l’indique leur site internet « Viticcio est plus qu’une simple cave, c’est notre projet de vie ».

On y produit du vin depuis 1964 avec une seule ambition : produire des vins capables de raconter le lien qui unit l’homme à la terre. Le rêve : capturer l’essence et le potentiel du Chianti.

Les vins produits sur le domaine sont capables de capturer et de respecter toutes les nuances du territoire : le Chianti Classico «de base», le cru le plus ancien du domaine, le Chianti Classico Riserva produit depuis 1970 et le Chianti Classico Gran Selezione ‘Prunaio’ dont la première récolte remonte à 1985.

Grâce une jeune équipe de collaborateurs, l’activité s’est consolidée jusqu’à la gestion directe de 120 hectares entre les collines du Chianti Classico et la Maremme.

On y trouve aussi des appartements tout confort, délicieusement restaurés et situés dans l’ancienne ferme typique de la Toscane, au cœur du vignoble et un grand jardin entouré d’oliviers.

© Fattoria Viticcio

S’y rendre
Via San Cresci, 12/A
50022 Greve in Chianti (FI)

Située à 30 km de Florence.

Une journée dans le Chianti au départ de Florence
De Florence, emprunter la via Senese pour rejoindre d’abord l’Impruneta, village célèbre pour ses terres cuites, puis rejoindre la S222 et se diriger vers Strada in Chianti.
La route qui conduit à Greve in Chianti offre de très beaux panoramas. Puis arrêt à Greve in Chianti pour le déjeuner, avec ses portiques sur la piazza Matteotti.
Continuez vers Montefioralle, où est naît l’explorateur Amerigo Vespucci. Rejoindre Panzano puis Castellina In Chianti en milieu d’après-midi puis remonter vers Florence en s’arrêtant à Badia a Passignano pour y admirer le coucher de soleil.

À noter : quelle est la différence entre le Chianti et le Chianti Classico.
Le Chianti, en tant que vin, c’est 300 ans d’une histoire célèbre dans le monde entier. Mais son origine remonterait à l’époque étrusque.
C’est en 1716, sous le règne du Grand-Duc Cosme III de Médicis qu’est promulgué un décret définissant les limites de la région du Chianti : une zone comprise entre Florence et Sienne où est né le célèbre vin rouge, qui rencontrait déjà un franc succès.
Au milieu du XIXe siècle, après de longues années d’expérimentation visant à améliorer la qualité de son vin, le baron Bettino Ricasoli (1809-1880), élabore la recette de Chianti dans son château de Brolio, non loin de Sienne. Celle-ci prévoit l’utilisation du cépage Sangiovese.
Au début du XXème siècle, lorsque la notoriété du Chianti commença à augmenter et que la zone de production n’était plus en mesure de satisfaire la demande nationale, mais aussi internationale croissante, le vin commença à être produit en dehors de la région du Chianti définie en 1716. Il prit ainsi le nom de “Chianti” ou “vin produit pour l’usage du Chianti”.
Alors le 24 mai 1924, à Radda in Chianti, les producteurs fondèrent le “Consortium pour la défense du vin typique du Chianti et de sa marque d’origine” pour protéger la production.
Par arrêté ministériel, le suffixe « Classico », en d’autres termes, « l’original », a été ajouté en 1932 pour distinguer le Chianti produit dans la région d’origine des autres Chianti. Aujourd’hui sa zone de production couvre de 7200 hectares. Il est vinifié dans une zone spécifique qui comprend les communes de Castellina in Chianti, Gaiole in Chianti, Greve in Chianti, Radda in Chianti et une partie des communes de Barberino Val d’Elsa, Castelnuovo Berardenga, Poggibonsi, San Casciano in Val di Pesa et Tavarnelle Val di Pesa.
Les caractéristiques du climat, du terrain et des différentes altitudes font du Chianti une région propice à la production de vins de qualité.
Enfin, pour le Chianti Classico on distingue trois crus le Chianti Classico, le Chianti Classico Riserva, et le Chianti Classico Gran Selezione.
Il s’agit d’un vin rouge sec et salé, avec une bonne acidité, des notes de fraise et de fruits rouges qui lui permettent d’être associé à de nombreux plats.
Le Chianti et le Chianti Classico sont obtenus à partir du cépage Sangiovese. Le Chianti doit contenir au minimum 70% de Sangiovese, tandis que pour le Chianti Classico, le pourcentage est d’au moins 80%. Le Chianti peut également être fait avec 100% de cépage Sangiovese.


En revanche, son symbole, le « Gallo Nero » (coq noir) remonterait au Moyen-Âge et c’est en 1924, au moment de la création du Consortium qu’il fut choisi.
Florence et Pise s’affrontant sans répit pour affirmer leur hégémonie sur le territoire, il fut décidé d’un défi pour enfin en définir les frontières. Les deux républiques, florentine et siennoise, devaient chacune dépêcher un chevalier au galop vers la ville rivale. Chaque chevalier partirait avec le premier chant du coq : le point de rencontre des chevaliers deviendrait la frontière entre les deux républiques.
À Sienne, on choisit un coq blanc qu’on nourrit grassement pour qu’il aille se coucher tôt et puisse chanter tôt le lendemain matin. Au contraire à Florence, le coq choisi était noir et on prit soin de ne pas le nourrir la veille du défi. Si bien que le lendemain, il se réveilla avant l’aube et se mit à chanter réveillant le chevalier florentin. Celui-ci partit plus tôt que son rival siennois et atteignit Fonterutoli, tout près de Sienne. C’est ainsi que Florence s’adjugea le territoire du Chianti et que le coq noir devint le symbole de la Ligue militaire du Chianti, formée par les communes qui constituent aujourd’hui le territoire du Chianti classico. La Ligue n’eut plus de raison d’être au moment de l’annexion de Sienne au duché toscan.
On le retrouve dans l’ « Allégorie du Chianti » de Vasari sur le plafond du Salon des Cinq-cents au Palazzo Vecchio de Florence.

Plus d’informations sur Consorzio Vino Chianti Classico

5 vignobles autour de Florence : Fattoria Selvapiana à Rùfina

La Fattoria Selvapiana à Rufina produit du Chianti Rufina et du Pomino depuis au moins trois générations.

A l’origine tour de guet construite au Moyen-Âge, pour la défense de Florence au nord, Selvapiana se transforme en villa à la Renaissance. Elle devient alors la résidence d’été des nobles familles florentines et des évêques de Florence.

Puis en 1826 Michele Giuntini, un banquier florentin prospère, rachète le domaine. Il s’agit de l’ancêtre de l’actuel propriétaire Francesco Giuntini, qui a dirigé l’entreprise de 1957 à 1997. Il a été parmi les premiers en Toscane à produire du vin uniquement à partir de cépage Sangiovese. En 1979, il produit le premier millésime de Chianti Rufina Riserva Vigneto Bucerchiale.

Aujourd’hui c’est Federico et Silvia Giuntini, enfants adoptifs du propriétaire qui tiennent les rênes du domaine. Francesco, n’ayant pas eu d’enfants, adopte en 1994 les enfants de Franco Masseti, régisseur du domaine de 1953 à 1990.

Ils poursuivent aujourd’hui le travail commencé par Francesco qui visait à améliorer les vins de Selvapiana.

Federico a commencé à y travailler en 1987 pour apprendre des anciens. Militant écologiste dans sa jeunesse, il fait aujourd’hui le pari du bio et de la culture du Sangiovese presque à 100% Son rêve affranchir Rufina du trop célèbre Chianti pour en faire une appellation à part entière.

© Fattoria Selvapiana

S’y rendre
Località Selvapiana
50068 Rufina (FI)

Située à environ 30km de Florence

Continuons cette découverte des vignobles autour de Florence par un lieu historique dans la province de Prato.

Tenuta di Artimino à Carmignano

Propriété ayant appartenue autrefois à la famille Médicis, la tenuta di Artimino est depuis la fin des années 1980 un domaine géré par la troisième génération de la famille Olmi.

Cette cave à la périphérie du Chianti Montalbano se situe dans la zone de production du Carmignano DOCG.

L’ancêtre de la famille, Giuseppe Olmo, aussi connu sous le nom de Gepin, fut un champion cycliste qui battit le record de l’heure cycliste en 1935. Après la guerre il se dédie à la production de vélos dans sa ville natale de Celle Ligure, en faisant une marque mondialement connue.

Peu de temps avant sa mort, il choisit de racheter le domaine pour redonner vie à ce lieu unique, héritage des Médicis.

Au XVIIe siècle, la famille Médicis produit déjà des vins Carmignano, perpétuant ainsi la tradition instaurée par les étrusques. À l’époque déjà, ces vins d’une Toscane moins connue, furent classés parmi les meilleurs.

En 1716, le décret du Grand-Duc de Toscane Côme III, document qui délimite les limites de production des vins toscans, les définit comme des « vins aptes à la navigation », ou à l’exportation, compte tenu de leur longévité et de leur qualité.

Le domaine compte 70 hectares de vignobles autour de la Villa médicéenne La Ferdinanda (patrimoine de l’Unesco lieu d’événements et de mariages), avec des cépages comme le Sangiovese et le Cabernet, qui auraient été apportées dans cette région par Catherine de Médicis au XVIème siècle.

Les propriétaires souhaitent se concentrer sur une agriculture propre et responsable, qui va à la rencontre d’une histoire ancienne et de traditions séculaires, où les temps de la campagne sont encore les temps de la vie.

Aujourd’hui, la Tenuta di Artimino c’est aussi un hôtel 4 étoiles, un restaurant gastronomique Biagio Pignatta, un centre de bien-être, un potager, une piscine, un court de tennis. Le territoire étant particulièrement propice à une exploration sur deux roues, le domaine met à disposition des hôtes des VTT Olmo. Il est également possible d’y organiser tours en vélos, traditionnels ou électriques, pour des promenades exclusives entre vignes et oliveraies, avec une halte à la cave pour y déguster un verre de Carmignano DOCG.

© Tenuta di Artimino

S’y rendre
Via La Nave 11
59015 Carmignano (PO)

Située à moins de 25 km de Florence.

Auriez-vous imaginé que dans les vignobles autour de Florence, il y aurait une villa médicéenne?

Podere Lo Sgretoli à Montecarlo

Près du bourg de Montecarlo, en province de Lucques, à l’ouest de Florence, se trouve le petit domaine de la famille Nacchi : Lo Sgretoli. Juste 3-4 hectares, pas plus.

Ce nom assez curieux vient du surnom du fondateur, le grand-père de Riccardo Nacchi, fils de l’actuel propriétaire du domaine et œnologue formé à Pise.

Sur le domaine on produit le Montecarlo DOC, dénomination créée en 1969, rouge et blanc, à partir de cépages principalement de Syrah et Merlot.

L’aire géographique de l’appellation Montecarlo DOC comprend une partie du territoire des communes de Montecarlo, Altopascio, Capannori et Porcari, dans la province de Lucques.

Les vignes traditionnellement cultivées dans la région ont été intégrées grâce au travail de vignerons éclairés, dès la fin des années 1800 avec des vignes d’origine française, comme le Sauvignon, le Sémillon, le Merlot, le Cabernet Franc et le Cabernet Sauvignon du bordelais, le Roussanne et le Syrah du Rhône et le Pinot blanc et gris de Bourgogne. Plus d’un siècle après leur acclimatation ces vignes démontrent un enracinement harmonieux sur le territoire.

Lo Sgretoli c’est une histoire de famille, caractérisée par l’amour de la viticulture, où Riccardo travaille avec son père et son frère.

On y fait en sorte de produire de manière authentique, sans rien laisser au hasard, comme on le faisait déjà au temps du Nonno : cuivre et souffre pour traiter la vigne qui pousse sur les cailloux. Rien d’autre.

La récolte doit être effectuée au bon moment, en commençant par le Merlot et le Sauvignon fin août ou début septembre, puis le Sangiovese, qu’il est possible de récolter jusqu’en octobre.

La production aujourd’hui frôle les 10.000 bouteilles, ce qui est très peu. En effet, la production n’est pas distribuée hors de la Toscane. Le succès est cependant au rendez-vous. Tandis que le blanc est très demandé, le rouge entre en concurrence avec ses (trop) nombreux cousins toscans et risque de disparaître. Suite au premier boom du passage à la DOC, il y a eu une forte baisse de demande dans les années 1990, puis une lente reprise.

© Riccardo Nacchi – Podere Lo Sgretoli

S’y rendre
Via Micheloni 43
55015 Montecarlo

Situé à environ 70 km de Florence.

Une journée au départ de Lucques
Suivre la route des vins des collines Lucchesi et Montecarlo en partant de Lucques.
Visiter Pieve Santo Stefano, San Gennaro, Montecarlo, Porcari et Altopascio.

Maintenant que votre curiosité est attisée… lequel de ces 5 vignobles autour de Florence avez-vous envie de visiter ?

N’hésitez pas à me le dire en me laissant un petit message en commentaire.

Vous souhaitez visiter un vignoble près de Florence mais vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à me contacter via ce formulaire.
Je serais ravie de pouvoir vous aider à organiser votre séjour!

Image de couverture : Getty Images

Enfin, si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager! Vous avez peut-être des ami.es intéressé.es par le sujet?!

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez que vos données soient collectées et analysées afin de réaliser des statistiques anonymes de visites dans le but d'améliorer l'expérience utilisateur. Informations sur les cookies

error: Ce contenu est protégé!