Se baigner aux Cinq Terres : 6 plages à découvrir

Partons à la découverte de 6 plages dans le parc national des Cinq Terres

Les Cinq Terres, avec leur relief escarpé, sont plus réputées pour leurs sentiers que pour leurs plages. Celles-ci sont pourtant souvent spectaculaires grâce à une eau cristalline et un paysage méditerranéen splendide.

Pas de littoral sablonneux donc. Ce sont le plus souvent des plages de galets et des rochers. Et il est souvent difficile de les atteindre. Mais l’arrivée n’en sera que plus merveilleuse.
Vous ne serez pas déçu.e du parcours.

Une fois sur place, pas de chaises longues non plus. Il faudra prévoir un pic-nic et beaucoup d’eau pour vous rafraîchir après une longue marche, souvent sous un soleil de plomb.

Certaines plages, comme à Monterosso, sont équipées de transats et parasols et offrent tout le confort des plages privées à l’italienne, idéales pour les familles.

Partons à la découverte de 5 plages sur le littoral des Cinq Terres.

N.B. : Le parc des Cinq Terres interdit aux bateaux de toutes sortes de s’approcher des côtes à moins de 100 mètres des côtes et 200 mètres des plages.
Consultez ici le plan de la zone marine protégée.

Monterosso al Mare : la spiaggia del Gigante

Au bout de la plage de Fegina, se dresse le géant Neptune, de 14 mètres. Enfin ce qu’il en reste : la tête, le buste et une des deux jambes. Il fut endommagé pendant la Seconde Guerre mondiale.

À l’origine de la statue il y a un projet architectural colossal pour l’époque : une villa en style Liberty, construite entre 1906 et 1910 pour l’avocat Giovanni Pastine, que le poète Eugenio Montale qualifiera de « délire ! ».

De fer et de béton, il Gigante pèse 1700 tonnes et portait sur ses épaules un gigantesque coquillage et était armé de son trident.

Dans les années 1960 un riche génois, cousin de Montale, rachète la villa et lui donne l’aspect qu’elle a aujourd’hui.
Il aurait voulu faire abattre la statue mais la commune et les habitants s’y opposèrent.
Il s’occupa donc de sa restructuration, alors qu’une violente tempête en 1966 acheva lui donner son aspect actuel.

Comment y arriver ?
Depuis la gare de Monterosso, comptez moins de 10 minutes à pied pour rejoindre Il Gigante.

Vernazza : une nouvelle plage aux Cinq Terres

La première fois que j’ai visité Vernazza, en 2006, il n’y avait qu’une plage.

Puis 25 octobre 2011, les Cinq Terres et le Val di Vara affronte une inondation sans précédent qui laissera des marques et dont les villages mettront du temps à se relever.
On dénombra malheureusement 13 victimes.

Lorsque Vernazza réussit à sortir de l’état d’urgence – le tourisme est la première source de revenus des Cinq Terres – la municipalité et les habitants découvrent qu’une plage s’est formée sous la tour. Il faut donc la bonifier et tirer partie de ce nouvel attrait.

Selon certains, la plage, mangée autrefois par la mer, aurait ressurgi grâce aux dépôts portés par l’inondation.

Vernazza a maintenant deux plages : la première, très petite, se situe au bout de la rue principale, sous la place de la ville et la deuxième, plus grande, avec une exposition parfaite et un point de vue sublime.
Après Monterosso, c’est la plus grande plage, que l’on atteint sans effort dans le parc des Cinq Terres.

Comment y arriver ?
La plage est accessible par un arc sur la gauche en descendant de la gare vers la mer.

Les Bozi de Punta Pineda

Difficiles d’accès les piscines naturelles de Punta Pineda, aussi appelés Bozi, en dialecte ligure, sont des réservoirs d’eau naturels, protégés par les rochers.

Autrefois, ils étaient utilisés pour obtenir du sel marin. En effet, ils furent utilisés jusqu’aux années 1950 comme marais salant : la faible profondeur des “piscines” favorise en effet l’évaporation de l’eau de mer qui laisse ainsi le sel déposé sur la roche.

Les Bozi sont restés très confidentiels surtout de par leur difficulté à y accéder. Mais si vous êtes prêt.e à fournir un effort considérable, vous serez récompensé.e à l’arrivée.

Au bout d’un chemin fait de marches et rochers et quelques passages par les champs en terrasses de Campi, on arrive à la mer. Et là le regard embrasse toute la côte : de l’île du Tino, au large de Porto Venere, à la côte des Cinque Terre.

Comment y arriver?
En venant de La Spezia par la route Litoranea, après avoir passé le tunnel Biassa, le restaurant Due Gemelli et un bar, on arrive sur un chemin qui mène à la mer en passant par Campi à travers un vol de marches assez physique.

A propos des sentiers, consultez aussi l’article suivant :

Cinq Terres : une amende pour responsabiliser les touristes imprudents

Les plages des Cinq Terres au départ de Tramonti

Monesteroli : au bout des 1200 marches… la plage

Monesteroli c’est un escalier à pic sur la mer qui mène à une des plus jolies criques des Cinq Terres (à n’entreprendre que si l’on n’a pas le vertige et que l’on est bien entraîné.e).

Le sentier part de Campiglia, sur les hauteurs de La Spezia, et rejoint Monesteroli, un groupement de maisons qui forment un hameau. C’est ici qu’on vinifiait les raisins récoltés sur les champs en terrasse environnants. On se dit qu’il fallait bien du courage aux paysans pour transporter les paniers de raisins en empruntant cet escalier escarpé.

Le hameau, accroché à son éperon rocheux, domine la mer.

Et puis, en continuant vers la Méditerranée, on découvre une petite crique à l’eau cristalline. Juste parfaite après l’effort fourni pour la rejoindre !

Comment y arriver ?
À partir de Campiglia, sur les hauteurs de La Spezia, le sentier est signalé.

Les Rosse et les Nere : deux falaises spectaculaires

La plage d’Albana, sous la falaise des Rosse (les rouges), est accessible à pied après un chemin un ardu, souvent couvert de végétation, depuis la falaise ou par baignade depuis la mer.

C’est un endroit très apprécié des locaux qui y vont en bateau, avec ses eaux claires et les reflets des rochers en surplomb de la mer. Ces reflets sont dus à la présence d’ammonites fossilisées.

On aperçoit la plage, avec sa caractéristique couleur rouge, depuis la terrasse panoramique de l’église de San Pietro à Porto Venere et lorsqu’on va vers les Cinque Terre en bateau.

Merveilleux spectacle pour les yeux.

Comment y arriver ?
Il existe un sentier mais le plus simple est d’y arriver en bateau.
Voici les indications : en partant de Campiglia, près de la casa cantoniera, suivre le chemin 11A, qui peut être mal balisé et descend à travers une dense forêt de chênes verts. On arrive à Castelletto Bertonati, et on emprunte à droite un chemin qui mène à l’escalier Persico. Prendre ensuite la via der Predào (528c) qui porte à la Madonnetta. Après une pente raide, on atteint la falaise des Rosse et la spiaggia Persico.

Un peu plus loin, on aperçoit le Nere, des falaises noires, dont la couleur est due à la présence d’ardoise.

Guvano : la plage des Cinq Terres la plus célèbre des Seventies

La sublime anse de Guvano

On l’aperçoit depuis le Sentiero Azzurro, qui traverse tout le parc des Cinq Terres et le sentier numéro 2 entre Corniglia et Vernazza.

C’est une plage de galets blancs et sable, baignée par une eau turquoise et cristalline et entourée d’un cadre naturel splendide de maquis. En transparence on peut même en observer le fond pierreux.

Tous les locaux ont leur petite anecdote sur la plage de Guvano : elle reste associée dans l’imaginaire collectif à la plage des naturistes, aux années 1970 et aux hippies.
C’est en effet là-bas que se retrouvait une communauté hippie cosmopolite qui commença à pratiquer le naturisme. Ce qui suscita grandement la curiosité des habitants des Cinq Terres.

Aujourd’hui, la plage, difficile d’accès, est menacée par les glissements de terrain et a même été fermée un temps.

Comment y arriver ?
Par le tunnel de l’ancienne gare qui aux dernières nouvelles n’était plus accessibles ou en empruntant le sentier Azzurro depuis Corniglia.

Pour approfondir le sujet

5 conseils pour apprécier les Cinq Terres

Alors ?

Laquelle de ces plages allez-vous découvrir en premier ?

Peut-être les connaissez-vous déjà ?

Racontez-moi vos expériences en commentaire !

N.B. : De par le relief escarpé des Cinq Terres, assujetti à de nombreux glissements de terrains surtout en cas de sécheresse ou de fortes pluies, renseignez-vous au préalable auprès des habitants avant d’entreprendre une randonnée.

Le Rosse vue de la mer

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager! Vous avez peut-être des ami.es intéressé.es par le sujet?!

3 réflexions au sujet de “Se baigner aux Cinq Terres : 6 plages à découvrir”

  1. Bonjour.
    J aimerai aller faire les 5 terre . A quel période? Les logement comment sy rendre du tunnel du mont blanc.
    Combien de temps pour en profiter sur place. Pouvez vs m’aider ???
    Delly

    • Bonjour Delly,
      Merci de votre message.
      Pour visiter les Cinq Terres, je vous conseillerais d’y aller au printemps et en automne (climat agréable et “un peu” moins de monde) et si possible en semaine 🙂 Ensuite, pour le temps sur place tout dépend de ce que vous souhaitez faire : une journée suffit pour les visiter en train du matin au soir, deux jours si vous voulez faire quelques sentiers et trois jours si vous souhaitez visiter aussi Porto Venere et Lerici par exemple. Plus si vous souhaitez profiter des plages.
      Il y a une possibilité d’arriver en bateau et là, c’est plus agréable sur deux jours.
      En ce qui concerne le logement, je vous conseille de loger à La Spezia où les prix sont un peu plus abordables que dans les cinq villages.
      Enfin pour arriver du tunnel du Mont-Blanc, il faut suivre la direction Turin (Torino) puis Gênes (Genova) puis direction La Spezia. Si vous ne séjournez pas à La Spezia, les sorties Carrodano, Levanto et Brugnato sont aussi possibles pour rejoindre les Cinq Terres.
      J’ai déjà publié cet article avec quelques conseils pratiques : https://b-italie.com/5-conseils-pour-visiter-les-cinq-terres/.
      En espérant avoir répondu à vos interrogations.
      Sandrine

Les commentaires sont fermés.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez que vos données soient collectées et analysées afin de réaliser des statistiques anonymes de visites dans le but d'améliorer l'expérience utilisateur. Informations sur les cookies

error: Ce contenu est protégé!