03 février 2007. Je posais mes valises à Florence pour vivre l’expérience Erasmus. Un séjour qui allait se prolonger pendant 4 ans… C’était il y a douze ans, l’occasion de vous parler de 12 choses à propos de la belle Florence !

Si vous me suiviez déjà sur Instagram en novembre, vous avez pu voir ma série dédiée à Florence : juste quelques clichés destinés à mettre en exergue sa beauté.

1 – C’est en hiver que je la préfère

J’ai débarqué à Florence un matin d’hiver par le train ! J’y étais déjà venue plusieurs fois mais jamais à cette période et j’ai vite compris que c’était « Love at first sight »! Moins fréquentée par les touristes, elle offre un cadre intimiste pour la vivre de façon authentique. Les jours de beau temps, quand la nuit commence à tomber, le ciel prend une couleur bleue profonde et Florence se révèle alors aux yeux des observateurs, le fleuve Arno lui servant de miroir.

Les Offices dans le brouillard

2 – Le printemps et l’automne ne sont pas mal non plus

Je crois que le mois d’avril est le mois que je préfère en Toscane. Le début du printemps est propice aux premiers aperitivi all’aperto! Même si le temps est souvent à la pluie, après une averse, la cité est encore plus belle ; les flaques d’eau reflètent par milliers sa beauté intemporelle. Et se promener dans les rues détrempées est si romantique!

3- Mais enneigée Florence est un vrai spectacle

Par deux fois, j’ai été surprise par la neige à Florence ! Tout prend alors une autre dimension… Le tumulte de la ville se tait pour laisser place au spectacle de la cité enneigée. Quelle beauté Florence sous la neige !

4 – Florence est une ville que l’on découvre facilement à pied

Les premiers temps, à Florence, je me déplaçais sans voiture, à pied ou en bus. Il faut dire que j’habitais via Palazzuolo, à deux pas de la gare et que je travaillais à un quart d’heure de là à San Lorenzo. Pour vous faire une idée, il faut environ 20 min pour aller de Santa Croce (à l’est) à Santa Maria Novella (à l’ouest) et environ 45 min pour la parcourir du nord au sud. Avec de bonnes chaussures, il est très agréable de parcourir la ville en marchant.

5 – Le Cascine permettent une pause au vert

A l’ouest de la ville, on trouve le poumon de Florence avec ses 400 ha, la piscine Le Pavoniere ouverte de juin à septembre, des parterres d’herbes pour prendre le soleil, de longues allées pour se balader en vélo, des manèges et l’hippodrome du Visarno où se produira Ed Sheeran cette année lors de FirenzeRocks!

6 – Florence est une destination branchée

Quand arrive l’heure de l’aperitivo, que le ciel prend des couleurs merveilleuses passant du rose fluo au bleu profond, les bars se remplissent peu à peu et ne désempliront pas jusqu’à tard dans la nuit. Les quartiers de Sant’Ambrogio et San Niccolò sont deux quartiers que j’adore pour ça!

7 – Les Florentins sont si attachants

A mon arrivée à Florence, j’ai rencontré un tas de monde dont Christian, mon compagnon, un jour d’octobre 2007, mais très, très peu de vrais Florentins! Même mes colocataires venaient d’autres régions! Puis peu à peu, de sorties en rencontres, j’ai connu des Florentins de souche. D’aspect un peu froid au début, ce sont en réalité des personnes charmantes au verbe très imagé!

8 – Il faut marcher la tête en l’air

C’est cliché à écrire mais Florence est un musée à ciel ouvert, le berceau de la Renaissance. Par conséquent, la ville foisonne de choses à voir et pas seulement dans les musées : ses palais, son dédale de petites rues, ses ponts sont autant d’enchantements pour les yeux.

Le ciel de Florence

9 – On mange très bien à Florence

Contrairement à ce que je peux lire parfois ou aux retours que j’ai eu de la part de connaissances, on mange très bien à Florence. Il suffit d’éviter les pièges à touristes comme partout. En attendant, si vous y passez, laissez-vous tenter par l’incontournable Bistecca alla Fiorentina. Je vous livrerai quelques adresses très vite.

10 – Dès le printemps on part en week-end en Versilia

Quand arrive le mois de mai, que l’air en ville devient estival, les gens commencent à parler de week-end en Versilia. La gare de Florence dessert la côte toscane! Si l’envie vous prend de passer une journée à Viareggio ou al Forte, il vous suffit de sauter dans un train!

11 – L’été on s’échappe dans les collines environnantes de Fiesole

A partir de juin, dès que l’air devient irrespirable en ville, il suffit de prendre le bus n°7 pour prendre de la hauteur et aller manger une glace à Fiesole!

12 – Florence occupe une position stratégique pour une virée shopping

Parce que c’est un avantage non négligeable ! J’allais régulièrement faire des virées à Barberino, Valdichiana ou The Mall pour les outlets!

Il y en aurait encore beaucoup à raconter sur cette ville que j’adore mais nous aurons d’autres occasions pour cela!

A presto,

Sandrine

2 thoughts on “Florence : 12 particularités qui la rendent magique”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *